Les métiers du web sont très en vogue et celui de community manager ne fait pas exception. Au sein des entreprises, tous les services convergent vers le digital, ce qui explique l’émergence de nouveaux métiers.

La demande est forte et le marché de l’emploi n’offre pas encore suffisamment de profils qualifiés et compétents pour ce poste. Se former au community management devient donc un pari intéressant pour les jeunes bacheliers comme pour les adultes en reconversion qui veulent faire carrière dans le secteur du web. Cependant, il est essentiel de connaître le rôle exact du community manager et de choisir avec soin la formation la plus adaptée à ses besoins.

Community Management : un métier d’avenir

Les compétences du Community Manager sont très recherchées sur le marché du travail. Les demandes des entreprises et des recruteurs sont en effet très élevées en ce qui concerne ce poste. Porte-parole de sa marque ou de sa société sur les réseaux sociaux, la mission principale du Community Manager est de faire la passerelle entre une communauté (Facebook, Instagram, Twitter, LinkendIn, etc…) et son entreprise (s’il est salarié) ou son client (s’il est travailleur indépendant).

Se former au community management

Pour se faire, il doit être à l’écoute et être en veille constante pour mieux connaître sa communauté, son marché et mettre en place une stratégie marketing d’influence. Il doit savoir créer de l’engagement en proposant des contenus adaptés et originaux pour interagir avec sa communauté. Il doit également savoir modérer les réseaux pour maintenir l’e-réputation de son client, animer sa communauté et calmer les conflits.

Ces compétences stratégiques, techniques et rédactionnelles ne s’improvisent pas et nécessitent une formation adéquate. C’est pourquoi les offres de formation se multiplient, dispensées par des écoles privées de management ou des écoles spécialisées, mais aussi des universités et des centres de formation agréés.

Les différentes formations en Community Management

Pour devenir community manager, on peut choisir la formation courte en centre de formation, tandis que d’autres opteront pour la formation longue en établissement privé, et d’autres encore s’orienteront vers la formation à distance.

La formation longue avec ou sans stage dure environ 3 à 8 mois. Elle peut être diplômante comme dans le cas de l’IMCI ou seulement certifiante. Néanmoins, la formation permet un approfondissement du programme avec de multiples ateliers de mise en pratique. Les périodes de révisions sont incluses pour aider à la préparation de l’examen final qui va sanctionner la formation. On peut aussi trouver des formations continues dans l’enseignement supérieur débouchant sur des diplômes de BTS, DUT, Licence pro et Master et qui permettent de s’orienter vers le community management et la communication en ligne.

La formation courte en community management se déroule en centre de formation sous la forme de cours du soir ou de modules. Elle convient notamment aux adultes en reconversion qui peuvent ainsi gérer plus facilement leur planning tout en bénéficiant d’un mode d’apprentissage direct (le module de 12 jours de cours de community management du CFPJ). On peut donc également sélectionner des modules d’apprentissage pour s’initier, se perfectionner ou approfondir sur des domaines particuliers du community management comme la rédaction de contenu, la stratégie communautaire, le planning éditorial, les outils du management manager, etc…

D’autres formations courtes à distance existent, mais elles sont surtout recommandées aux personnes qui ont la capacité d’apprendre de façon autonome tout en bénéficiant de multiples supports. Là aussi, on peut trouver des formations diplômantes comme les classes virtuelles présentielles de l’IFOCOP ou des formations qualifiantes comme les MOOCscommunity management. La principale différence est que la classe virtuelle est synonyme d’encadrement, de rigueur, de suivi et de contraintes même si elle se déroule exclusivement en ligne, tandis que le MOOC permet de travailler librement à son rythme avec des cours en total libre accès, gratuit ou payant et donc son engagement.